Quels sont les principaux troubles qui peuvent affecter fréquemment un oiseau ?

Vous élevez des oiseaux et vous désirez vous familiariser avec les maladies qui peuvent les affecter fréquemment pour prévenir les risques de décès ? Voici la liste de quelques maladies qui touchent habituellement les oiseaux et que vous devriez connaitre.

Les problèmes respiratoires

Les oiseaux peuvent souvent être victimes de problèmes respiratoires causés par le brouillard durant le temps froid ou par l’excès d’humidité. Cette maladie se manifeste régulièrement par une respiration saccadée. Il s’agit d’une pathologie facile à traiter et non fatale si elle est soignée à temps.

 

 

Le picage

Le picage est un problème qui peut aussi toucher fréquemment les oiseaux. Quand la maladie se manifeste, l’oiseau arrache sauvagement ses plumes ou celles de ses semblables. Cette manie est généralement causée par le stress, l’ennui, la peur, les dérangements intempestifs ou l’arrivée d’un nouvel oiseau dans la cage. Le picage peut également être dû par une carence alimentaire ou un problème d’hygiène. À savoir que le picage est plus coutumier chez les oiseaux ayant un QI élevé ou doté d’un bec crochu comme les perroquets, les aras, etc.

 

L’anémie

L’anémie est une maladie qui affecte habituellement les oiseaux. Elle se manifeste par un bec, une peau ou des pattes pâles et en même temps l’oiseau perd brusquement du poids. L’anémie peut être causée par une alimentation inappropriée, un habitat inadapté et parfois de parasites. En effet, les insectes et les acariens comme les poux rouges et les moustiques peuvent être responsables de l’anémie chez les oiseaux.

 

 

Les engelures

Cette maladie est plus fréquente chez les inséparables et les perruches particulièrement en période hivernale. En effet, c’est le froid qui provoque généralement les engelures qui se manifestent par le bout des pattes enflant légèrement tout en devenant blanchâtres. Pour y remédier, vous pouvez simplement mettre un peu de vaseline afin de régénérer les tissus et rétablir la circulation sanguine. Après cela, si la maladie ne se guérit pas ou s’aggrave, vous devez consulter un spécialiste.

 

 

 

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*