Focus sur l’alimentation des chevaux

Le cheval est un animal domestique herbivore, mais qui ne rumine pas. Comme tout animal, il a besoin d’une alimentation spécifique pour rester en bonne santé. Si vous aimez les chevaux et que vous prévoyez d’en élever, voici quelques éléments essentiels que vous devriez connaitre sur la manière de les alimenter.

Comment s’alimente un cheval ?

Le cheval mange de l’herbe, il passe environ 15 heures par jour à pâturer. Il se nourrit de jour comme de nuit, mais toujours en petites quantités, c’est ce qui est adapté à son système digestif. Lorsque le cheval se nourrit, il humidifie d’abord ses aliments pour maintenir le pH gastrique et optimiser la digestion.

Donc, pendant qu’il consomme, un cheval produit une quantité de salive afin d’humilier les aliments rapidement. À noter que malgré sa grande taille, un cheval possède un petit estomac, c’est pour cela qu’il a besoin d’humidifier ses nourritures avant de les consommer.

Puisque son estomac est petit, il est donc important d’alimenter régulièrement un cheval, c’est-à-dire plusieurs fois par jour, mais en quantité appropriée. Offrir une grande quantité de nourritures en une seule prise à un cheval pourrait entraîner des infections très douloureuses comme des coliques. Donc, il faut faire attention et toujours essayer de distribuer les repas au moins 3 fois par jour.

Enfin, il faut savoir qu’un cheval doit toujours se nourrir au sol afin de limiter l’aspiration des particules du fourrage.

Le type de nourritures que consomment les chevaux

Les fourrages conservés comme la paille ou le foin doit représenter une grande partie de l’alimentation d’un cheval.

Cependant, les fourrages secs peuvent contenir des poussières qui pourraient affecter le système respiratoire d’un cheval, c’est pourquoi il est recommandé d’humidifier un peu le foin avant de le donner à l’animal. On doit aussi donner régulièrement des aliments concentrés à un cheval. Il s’agit des céréales complètes, des céréales en poudre, des granulés ou des mélanges.

Les céréales les plus fréquemment attribuées aux chevaux sont l’avoine qui est riche en matières grasses et en cellulose, et le son de blé qui est assez énergétique et garni de fibre. Il y a aussi le maïs qui est riche en amidon et l’orge qui apporte du phosphore et des fibres.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*