Comment reconnaître un oiseau malade ?

Il est souvent difficile de constater la présence d’une maladie chez un oiseau avant qu’il n’expose des symptômes apparents. Toutefois, grâce à quelques signes et en observant bien, vous pouvez déceler à l’avance la maladie et réagir. Voici quelques conseils que vous pourriez suivre pour repérer quelques maladies courantes chez les oiseaux domestiques.

Observer ses selles

Le changement de selles, que ce soit en matière de qualité, de quantité ou de couleur, peut indiquer une anomalie chez les oiseaux.

Donc, lorsque vous constatez des changements, essayez d’observer de plus près votre animal. Cependant, une transformation de texture ou de couleur peut être seulement due à un changement de nourriture ou de climat. Donc, il ne faut pas tout de suite s’alarmer en cas de changement.

Le manque d’appétit

Le manque d’appétit peut être un signe de maladie chez un oiseau. En effet, un oiseau est généralement joyeux et gourmand. Ainsi, quand il devient agité et perd son appétit, il faut se méfier.

Toutefois, un changement au niveau de l’environnement peut également engendrer un stress passager qui entraîne un manque d’appétit. Donc, il faut bien observer si le changement ne provient pas d’autres facteurs avant de s’affoler.

Le changement d’apparence

Quand le plumage d’un oiseau devient plus terne et que ses plumes sont plus ébouriffées, il peut être victime d’une maladie. Alors, méfiez-vous. Cependant, sachez qu’une femelle en phase de ponte peut montrer un plumage hirsute sans qu’il y ait lieu de s’alarmer.

Les autres signes

D’autres signes peuvent également indiquer qu’un oiseau est malade, par exemple une respiration anormale, irrégulière et parfois bruyante. Il y a aussi le vomissement, l’écoulement oculaire ou buccal, la régurgitation, l’abdomen distendu, le refus de boire, etc.

Les troubles courants chez les oiseaux

Il existe de principales maladies qui affectent souvent les oiseaux. On peut notamment mentionner les problèmes respiratoires, l’anémie, les engelures, le picage, la Coccidiose, la Colibacillose, l’Acariose, la Psittacose, les problèmes intestinaux, l’atteinte de parasites, la mue anormale, etc.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*